Peut-on déceler le CBD au test salivaire lors d’un contrôle routier ?

Publié le : 27 octobre 20214 mins de lecture

La loi interdit formellement toutes les substances qui provoquent un effet négatif sur le système nerveux ou sur le physique qu’il soit naturel ou synthétique. Des personnes posent des questions si le CBD est-il testé positive dans les tests salivaires lors d’un contrôle routier ?

Que recherchent les tests salivaires ?

Actuellement la police Française possèdent des kits de dépistage des stupéfiants utilisé lors d’un contrôle routier et aussi après un accident. Si l’accident est grave, ils procèdent pour des tests sanguins. Le test salivaire est rapide et son utilisation n’est pas si compliquée. Pour cela, ce dernier vise à déceler la présence de cannabis ou THC qui est détectable dans les 6 à 10 heures qui suivent son usage au cas où c’est occasionnel, mais qui peut atteindre jusqu’à 24 heures à 8 jours si en cas d’usage régulier. Le test permet aussi de détecter la cocaïne et le crack dans les 24 à 48 heures qui suit sa consommation, et aussi les opiacés qui sont connus sous le nom d’héroïne et les amphétamines. Or, le CBD est-il vraiment détectable par ces kits ?

Le CBD est-il détecté lors d’un test salivaire ?

Vous vous demandez sans doute, est-ce que le CBD qui est un cannabinoïde existant dans les cannabis est-il détectable dans les résultats du test salivaire au CBD ? La réponse est tout simplement non car il est à retenir que le test détecte seulement les composants qui sont interdits par l’ANSM, or, le CBD ne l’est pas, ce n’est ni un stupéfiant ni une substance contrôlée car sa consommation et son commerce est légal en France et il peut être utilisé dans un cadre médical. Plus précisément, le cannabis est testé positif s’il y a présence d’une trace de THC c’est-à-dire un taux élevé de celui-ci. En effet, le taux maximum de THC que doit contenir un CBD est de 0,2% par contre, si ce taux est dépassé, le test sera positivé et ça devient donc illégal.

Quelle différence d’effet y a-t-il entre CBD et THC ?

Il est déjà mentionné que le THC ou Tétrahydrocannabinol est interdit en France et le CBD ou Cannabidiol est légal. Pour bien expliquer ces différences, le CBD n’est pas un produit psychoactif, en effet, il ne provoque aucune modification des capacités cognitives et motrices de son consommateur. Il ne présente donc aucun danger pendant que vous conduisez. Mais, il faut faire attention car quelquefois, il peut provoquer une somnolence. Par contre, le THC est un produit qui provoque des troubles nerveux, qui modifie l’humeur, les réflexes ou l’état de conscience comme la perception de distance, de relief ou de vitesse et aussi provoque une perte de mémoire. Pour cela, le THC n’est pas donc autorisé si vous conduisez.

Plan du site