A partir de quel âge peut-on consommer du CBD en France ?

Publié le : 27 octobre 20214 mins de lecture

La législation française est formelle en ce qui concerne la consommation du dérivé du cannabis, en particulier le cannabidiol ou le CBD. Cette question est saisie par le gouvernement afin de limiter les éventuels dérapages liés à la consommation de ce produit. Les jeunes sont les plus concernés, surtout s’ils sont encore mineurs. La production et la vente CBD sont une question pertinente, mais la consommation attire encore l’attention des responsables français.

La consommation du CBD et la règlementation française

Une étude menée chez les jeunes intéresse l’Observatoire français des drogues et toxicomanies. Cet organisme publie les résultats sur la toute première rencontre des jeunes avec les boissons alcooliques et le tabac. Les résultats sont inattendus puisque les chiffres sont en baisse avec des preuves à l’appui. Quant au cannabidiol, la consommation est stable. Dans les écoles, 25 % des élèves font déjà leur première rencontre avec le cannabis et ses dérivés.

En fait, la juridiction française se penche sur l’utilité du chanvre au niveau domestique et industriel. Elle est allée jusqu’à résoudre les problèmes liés à la commercialisation de cigarette électronique qui attire irrésistiblement les jeunes. Pour le moment, les autorités françaises incitent surtout les jeunes à la vigilance sur la consommation des produits à base de CBD. Le point sur la législation du CBD se concentre sur la voie fumée dont la toxicité est élevée.

Le débat sur la légalité du CBD en France

En principe, la France reste unanime avec l’Union européenne sur l’achat et la consommation du CBD. Mais le débat est toujours vif quand il s’agit de distinguer les produits dérivés du cannabis les uns des autres. Les domaines textiles, alimentaires et du bâtiment sont épargnés par la législation. Les produits cosmétiques et du bien-être connaissent un essor visible dans le domaine du marché. La loi française cadre bien les objectifs sur l’utilité du CBD.

Quelques points servent de cadre légal à la loi française. Il s’agit de ne pas présenter les produits du cannabis comme des médicaments servant à traiter une maladie quelconque. Ce sont des compléments alimentaires. Les femmes enceintes ou allaitantes ne doivent pas prendre de risque en consommant un tel produit. Le pharmacien est le seul habilité à prouver les vertus thérapeutiques du cannabis. De ce fait, personne d’autre ne peut assurer de faire la promotion du cannabis.

L’âge requis pour la consommation du CBD en France

Le CBD intéresse beaucoup de français dans la mesure où il possède des vertus apaisantes. Toutefois, la législation voit cela d’un autre œil. Ainsi, elle préfère examiner chaque cas particulier pour laisser les enfants à partir de 2 ans souffrant d’épilepsie de consommer un extrait végétal du CBD. Cette prescription médicale permet à des enfants malades de bénéficier de la diminution du nombre et de l’intensité des crises de formes sévères.

Pour les mineurs de moins de 18 ans, ils ne profitent pas de la vente du cannabidiol ou du CBD. Mais le cannabis médical est autorisé pour les enfants en guise de soins et traitements. L’usage médical du cannabis intéressant les expérimentations est légal en France. Chez les mineurs comme chez les adultes, le CBD est permis s’il n’entraîne pas d’effets secondaires.

Plan du site